Naviguer

En 1 clic
LE MOT DU MOIS EN PLATT

PLATTWÒRT VÒM MONAT

LE MOT DU MOIS EN PLATT

 Texte qu'avait rédigé Joseph HAFFNER (ancien directeur d'école)

  

OKTOOWER

 

D'r Monat Oktoower hàt sisch ìnstallìert,

sin Plätz war joh wìe jéédes Jòhr résèrvìert.

De Ébbel sìn  ìngedòn ùn de Bèèm zìeje sisch uss,

àwwer d'r Wìnder ìsch nòch nìtt  vòr òm Huss.

 

De Blédder félle vòn de Éscht ìm Wìrwel,

schùn frìeh òm Mòrjed, dùrsch de Nèwwel.

 

Sìe schwééwe lòngsòm gèje de Bòdde nìdder

wìe bùnde  mét Gold gemìschde Flogge, ìmmer widder.

 

De Drìschlìnge wàchse ìm Wàld, gònz hèèmlisch,

ùn de Ääschle félle vòn de Bèèm ùff de  Mùùstéppisch.

De Dàhe sìn kìrzer ùn de Nàhde zìeje sisch lènger enuss,

Mer mùss  widder Lischt ùn Heizùng benùtze ìm Huss.

Àwwer's Lèèwe ìsch dòch schéén ùn rùhisch,

jétzt wù d'r Oktoower widder bie ùns  ìsch.

 Joseph HAFFNER

  

OCTOBRE

 

Le mois d'octobre s'est installé,

sa place étant, comme tous les ans,  déjà réservée.

Les pommes sont rentrées et les arbres se dépouillent,

alors que l'hiver est encore, au loin, en vadrouille.

Les feuilles se détachent des branches en tourbillonnant,

très tôt le matin, à travers le brouillard environnant.

 

Elles descendent lentement vers le sol en nuées ,

comme des flocons multicolores avec des reflets dorés.

Les champignons poussent secrètement dans la forêt

et les glands tombent sur un tapis de mousse douillet.

Les journées raccourcissent et les nuits s'allongent de plus en plus,

dans la maison l'éclairage et le chauffage sont les bienvenus.

La vie est  belle et tranquille, en ces jours

 octobre est à nouveau de retour.

 

Joseph HAFFNER