Naviguer

En 1 clic
LE MOT DU MOIS EN PLATT

'S PLATTWÒRT VÒM MONAT:

LE MOT DU MOIS EN PLATT:

 Texte qu'avait rédigé Joseph HAFFNER (décédé).


FÉBRUAR

 Nòh dèmm lònge Monat Januar,

Kùmmt jétzt dèr kùrze Fébruar.

Èr kònn mònschmòòl séhr kàlt sìn ùn nòch Schnéé brìnge,

Àwwer mer frèijt sisch schùn ùff's frohe Voggelsìnge.

 

De Schnéékléckscher sìn èrwàcht

Ùn hòn de Wìnder schùn e bìssel klèèn gemàcht.

De Knoschpe èrscheine so lòngsòòm òn de Éscht ùhne Blédder,

Ùn séhne sisch nòh dèmm schééne Frìejòhrswèdder.

 

De Òmschel sìngt mét Mùnderkätt, vòr Sùnneùffgòng.

De Meis zwitschert  lèèbhàft ìn Èrwartùng vòm Frìehlìngsònfòng.

Ròmmeschare schwééwe ìn d'r Lùft erùm,

Ùn krèèje mét  ùffréschende Kläng ìn d'r gònz Ùmgèjung.

 

Àwwer wàs wär Fébruar  ùhne de Nàchezitt, dìe Fàsenàcht?

Dìe ìsch frìejer gefiert wòrr, dàss hòn dìe Schwaade gekràcht.

De Kìnner hòn gesùng: "Fàseboobe hàt nìx ìm Sàck,

Àls wìe e bìssel Schnupptuwàk!"

 

Zwìsche Fébruar ùn März  lèijt e grossi Wènd,

Ùn mer mèrkt, d'r Wìnder géht gèje Ènd.

Lischder schlàht dàs Mènschehèrz

Zwìsche   Fébruar ùn März.

 

FÉVRIER

 

Au long mois de janvier

Succède un mois de février écourté.

Il peut être parfois très rigoureux et ramener de la neige en blanc manteau,

Mais on se réjouit déjà dans l'attente des joyeux chants d'oiseaux.

 

Les perce-neige se sont  réveillés sans mal

Et ont déjà un peu réduit  la rigueur hivernale.

Les bourgeons apparaissent lentement sur les branches dénudées,

Et se languissent du beau temps printanier.

 

Le  merle siffle allègrement, avant le lever du soleil,

La mésange zinzinule pleine d'entrain, en attendant du printemps le réveil.

Des bandes de corbeaux planent en nuées,

Et leurs croassements lugubres résonnent dans toute la contrée.

 

Mais que serait février sans la période des fous, sans carnaval à fêter?

Autrefois c'était l'occasion de réjouissances à tout casser!

Les enfants chantaient: "Dans la poche du carnavalier,

Il n'y a qu'un peu de tabac à priser!"

 

Entre février et mars s'opère un grand changement,

Et on se rend compte que l'hiver approche de son dénouement.

Le cœur de l'homme bat plus légèrement

Entre février et mars, annuellement.

 

Joseph HAFFNER